Environnement
Une terre façonnée et forgée par nos ancêtres...

Pfaffenheim0706-45Nos terroirs, ce sont avant tout nos ancêtres qui ont façonnés et forgés la terre avec un véritable savoir-faire et un grand amour pour la vigne. Aujourd’hui, c’est cet héritage qui fait nos grands vins.  Nous héritons de la qualité de nos terroirs, comme nous avons hérité de ce savoir-faire. Ceux sont nos terroirs qui font la subtilité et les notes de goût de nos vins. C’est aussi pour cela que nous soignons chaque parcelle de notre domaine, chaque pied de vigne. Pour rendre le meilleur de ce que la terre a à nous offrir. Le vignoble de Pfaffenheim est implanté depuis des siècles sur les pentes des collines sous-vosgiennes qui dominent la commune. Actuellement il s’étend sur 260 ha. Pfaffenheim est réputé pour son micro-climat. En effet il fait partie de la poche de Colmar zone qui figure parmi les régions les plus sèches de France (500 mm de précipitation par an), car protégée par les deux plus hauts sommets des Vosges, le Grand-Ballon et le Petit-Ballon. Cette pluviosité anémique aura des répercussions sur le paysage. Dans les zones ou le sol est assez épais pour retenir la pluie, la vigne s’épanouira. Sur les calcaires sans réserve aquatique, la steppe dominera avec son cortège floristique spécial (ex. anémones pulsatilles, orchidées etc.).
En visitant notre vignoble du Bollenberg (cuvée terre d’apollon) vous pourrez admirez ce patrimoine végétal unique et précieux.

 

Les Grands Crus du Domaine MOLTES

La spécificité des grands terroirs alsaciens repose sur une mosaïque de sols d’une richesse et d’une diversité sans équivalent. C’est dans ces infinies modulations que réside une bonne part de l’exceptionnelle diversité des Vins d’Alsace, et en particulier des Grands Crus. Cette étonnante variété de terroirs est le résultat d’une histoire géologique mouvementée qui a fait émerger dans le vignoble d’Alsace quasiment toutes les formations, du primaire au quaternaire. Il y a 150 millions d’années, la mer envahissait ce qui correspond aujourd’hui au fossé rhénan. Sur les roches du socle primitif (granit) se sont déposées de nombreuses couches sédimentaires, le grès, le calcaire, les marnes…

 

LE STEINERT

Orienté vers l’est, au sud du ban de Pfaffenheim est le plus abrupt des vignobles de la commune. Son sol, sec et filtrant, est très largement calcaire. Il forme un terroir homogène dans le Dogger oolithique que recouvrent en aval des éboulis pierreux de même nature, d’où l’origine du nom Steinert. Dès 1150, le couvent des bénédictins de Muri (Suisse), l’évêché de Bâle ainsi que celui de Strasbourg étaient propriétaires de vignes au lieu-dit Steinert. Ces vins servirent les besoins personnels et gourmands aux prieurs et aux évêques des différentes congrégations. Les données géologiques conditionnent fortement l’encépagement et le mode de culture, il est nécessaire de faire appel à un porte-greffe à haute résistance au calcaire actif et à la sécheresse, donc très peu vigoureux. Compte tenu de ces facteurs, le Gewurztraminer, le Pinot Gris et le Riesling dominent l’encépagement du Steinert. Les vins du Steinert se caractérisent par des arômes très développés, notamment après vieillissement.

 

 

LE ZINNKOEPFLE

Ce terroir d’altitude, le plus haut Grand Cru d’Alsace, est marqué par un climat de type méditerranéen tout en étant ventilé par des courants d’air frais. Ces particularités permettent d’atteindre des sur-maturités et richesse des raisins tout en respectant la finesse aromatique des cépages. Le Zinnkoepflé, « mont du soleil », est une extraordinaire construction naturelle, patiemment civilisée par la main des vignerons. Le calcaire coquillier du Muschelkalk, parsemé d’inclusions gréseuses, sur lequel reposent les sols du Zinnkoepflé apporte une finesse aromatique et une remarquable acidité sur lesquelles vient se structurer la superbe puissance des vins de ce terroir. Leur potentiel de garde dépassant allègrement la décennie !