Millésimes 2014
de bonnes et mauvaises surprises

Encore un millésime dont la climatologie nous aura fait découvrir de nouveaux extrêmes et de bonnes et mauvaises surprises.

Raisin_Pfaffenheim-14L’hiver 2013/2014 fut clément et sec. Les journées très froides furent rares. Mars a été à nouveau le mois le plus sec de l’année avec une pluviométrie quasi nulle. Toutes ces conditions avaient donc favorisé un débourrement extrêmement précoce fin mars et une pousse rapide de la vigne au début du printemps. Par la suite, les températures furent très chaudes en juin et pour une partie de juillet. La floraison débuta les derniers jours de mai, très précocement et se termina rapidement autour du 10 juin pour l’ensemble du domaine. Malheureusement les températures ayant atteints des pics à 37°C, il y eut des pertes suite à de la coulure provoquée par ces chaleurs extrêmes.

Le mois de Juillet avec de fortes pluies, le double de la moyenne, associées à des températures souvent chaudes ont créées des conditions favorables au développement des maladies surtout le mildiou. Avec août, les températures devenaient plus clémentes et les pluies moins nombreuse.  Septembre était un beau mois avec un bel ensoleillement et peu de pluies. Le millésime 2014 a su conserver son avance précoce de la floraison, mais le temps plus frais d’août aura su ralentir la maturation.

Raisin_Pfaffenheim-80A partir de la fin août, un nouveau fléau s’est répandu dans le vignoble: la drosophile Suzukii ou moucheron asiatique, ce moucheron s’est fortement développé en 2014, grâce à des conditions climatiques favorables, les attaques furent impressionnantes et nous n’avions aucun moyen de lutte à disposition. Les raisins rouges furent plus attaqués (Pinot-Noir, Pinot-Gris et Gewurztraminer).

Le mois d’août plus frais explique aussi des niveaux d’acidité tout à fait surprenant dans la récolte 2014. Les vendanges sur le domaine ont débuté le 15 septembre pour finir le 25 octobre, mais beaucoup de parcelles furent récoltées la dernière semaine de septembre et première d’octobre. Nous avons beaucoup trié dans les parcelles atteintes de drosophile.
Les fermentations ont été très rapides pour tous les cépages à l’exception des Riesling. Tous les vins ont de beaux équilibres acides et les maturités sont normales. Belle année à découvrir sans tarder.